• Wikis
  • Damien Gendrin
  • L'Atelier les reseaux sociaux et les logiciels libres - le compte-rendu (Les Etats Generaux de l'ESS)

L'Atelier les reseaux sociaux et les logiciels libres - le compte-rendu (Les Etats Generaux de l'ESS)

LES ETATS GENERAUX DE L’ESS - l'Atelier 'Les médias sociaux et l'ESS'. le 17 juin 2011.


Animé par Camilla Burg (WiserEarth), Damien Gendrin (Social Planet) et Claire Gallon (LiberTic).

 

L'atelier: Les Logiciels Libres : Bastien Sibille de Talcod.net

 


Regardez toutes les photos

 

Descriptif de l'atelier

 


 

Compte-rendu du brainstorming de groupe 1 - Objet de l'association -

 

...

 

_____________________

 

Compte-rendu du brainstorming de groupe 2 - Objet de l'association - "Mutualiser les expériences et partager". Comment les réseaux sociaux peuvent répondre aux besoins de l'association?

 

L'organisation:

C'est une association de dirigeants d'établissements sociaux qui existe depuis 25 ans et elle possède près de 500 membres. Ayant une portée nationale les médias sociaux paraissent être des outils idéaux pour mettre en avant les expériences réussies dans les régions.

L'association organise un Congrès National en 2013 dans le cadre de Marseille capitale européenne de la culture en 2013. il s'agit de faire remonter ces initiatives régional au moment de cet évènement.

 

Problématique :

Les membres du réseau ont une moyenne d'âge de 50 ans et ne sont donc pas tellement présents sur les réseaux sociaux.

 

Solutions :

Sélection des initiatives les plus innovantes, les plus remarquées. Pas forcement besoin d'une plateforme publique.

Forum ou outil interne type extranet avec cartographie des initiatives en région. Mais attention les gens sont saturés d'extranet. Il ne faut pas négliger l'animation : coût 50% technique et 50% animation.

Mettre en place du contenu d'amorçage. Repérer les leader et ou référents. Travailler sur la carote ! Les gens viennent dans la mesure ou une personne a fait quelque chose

Il faut aller CHERCHER les gens, et cela demande du temps humain.

Il y a des besoins latents et pas forcemment exprimés. Bien mettre en avant les bénéfices à participer!

Les médias sociaux peuvent soit être efficaces soit meurtriers --> bien préparer l'arriver de l'outil collaboratif

Projet est le sens. Il faut que ce sens, donc le projet soit partager par tous. Impact majeur sur le taux de participation.

Ce type de projet est à observer à moyen ou long terme. On ne peut pas avoir une vision à court terme sur les réseaux sociaux.

Propositions :

Une tête de file sur chacune des questions majeures pour le lancement d'outils collaboratifs. Il faut à minima :

- un responsable technique

- un responsable d'animation de communauté.

Un fort investissement est nécessaire en amont du lancement du projet : en fonds mais pas seulement, en temps également.

 

L'objectif final :

Que les membres de l'association s'inscrivent dans une culture ouverte de manière durable.

 

_______________________

 

Compte-rendu du brainstorming de groupe 3 - Objet de l’association – "Accompagner les acteurs de l’ESS à l’usage de l’internet solidaire et les logiciels libres". Comment est-ce que l'association peut utiliser les médias sociaux?

 

 

Réprésentants de l'association choisie: Florence Delahaye & Hervé Galvan – ASSODEV-MARSNET.

 

C’est une organisation crée en 2001 dans la region de PACA (Marseille) ayant pour but le développement des initiatives solidaires à travers l’accompagnement à l’usage de l’internet cooperative et de l’informatique libre.

 

3 activités principale de l'association 1) Hebergement mutualisé tout d’abord 2) Création du site et l’usage des sites cooperatives (plus que des réseaux sociaux) 3) Formation

 

 

…beaucoup se passe par l’entraide

….quelques salariés et des bénévoles

….notion de communauté est importante

 

-          Pour que les gens puissant utiliser ces outils il faut deja créer une communauté physique

-          Les associations voient l’association comme prestataire, mais ils aimeraient essayer de créer plus un sens de communauté dans leurs actions

-          200 membres de l’association – 150 associations et 50 bénévoles

-          Ateliers tous les lundis pour les membres (entre 5-10 personnes)

-          1500 personnes aidé dans 8 ans

-          Ils ont un wiki ….plusieurs centaines de pages web et comment installer un logiciel….les personnes viennent pour l’atelier et ils partagent sur le wiki.

-          Les gens viennent avec leurs besoins et l’association mettent les gens ensemble

-          Rémuneration – leur service est payant et une adhésion à l’association & demande une participation qui depend des moyens

-          Subventions réprésentent 50% du budget et un objectif de le diminuer encore plus

-          Ils aimeraient bien avoir plus de contribution de leurs membres, mais les gens sont vraiment toujours dans une logique de consummation.

-          La contribution vient avec des idées

-          Ils ont une communauté de bénévoles et ils aident à former ces personnes

-          Ils ont besoin de transmettre leurs competences à d’autres….l’opportunité est de créer plus d’autonomie entre les membres, et qu’être membre devient plus participatif.

-          Besoin de cartographié les connaissances des personnes….exemple – USHAHIDI…mashup

-          Securite en ligne pour des personnes est important

-          SEL – systeme d’echange local…sur la ville de Lille, il y a un Systeme d’Echange Locale…reunion d’accueil en physique, mais on rentre dans le SEL en ligne pour ajouter nos besoins…centaines d’echanges par mois.

-          Daniel – veut créer un site pour la santé ….développer des connaissances de l’internet….comme créer un site interactif et ne pas de couter cher.

-          Mais ils ont besoin du physique et en ligne

-          La conclusion du jour il faut mettre de recontres physiques avec les rencontres en ligne….on peut utiliser ces outils mais sans perdre le tissue social entre les personnes. C’est complementaire.

 

LIENS UTILES SUITE A L'ATELIER A PROPOS DES RESEAUX SOCIAUX ET LES LOGICIELS LIBRES:

 

Social Planet - Social Planet propose une base de données dynamique qui référencie les initiatives solidaires à travers des informations portant sur leur identité, leur statut, leur organisation, leur territoire d'intervention, leurs secteurs d'activités, leurs partenaires...

 

fr.WiserEarth.org - WiserEarth est un réseau et un forum d'échange pour les centaines de milliers d'organisations non-gouvernementales (ONG), d'entreprises et d'individus qui travaillent pour la sauvegarde de l'environnement et qui lutte contre les inégalités.  WiserEarth a pour objectif d'aider ces organisations et individus à se connecter, à partager leurs ressources, et à construire des alliances. Le site est créé, édité et géré par la communauté.

 

LiberTic - Libertic a pour objectif de promouvoir l’ouverture des données publiques, l’e-démocratie, le gouvernement 2.0 et d’accompagner notre territoire dans le développement et l’utilisation d’applications numériques d’utilité publique.

 

Talcod.net - Stratégie, logiciels, animation de vos communautés virtuelles : TALCOD est partenaire numérique d'une gouvernance ouverte

 

Framasoft.net - Framasoft est un réseau de sites web collaboratifs à géométrie variable dont le dénominateur commun est le logiciel libre et son état d’esprit. Il vise à diffuser le logiciel libre et à le faire connaître auprès du plus large public

 

CommunityForge.net - We are a community of trading communities. About 50 committed people have worked together to make great tools for communities with currencies

 

Informethic - InformEthic est une association loi 1901 à but non-lucratif visant à favoriser le dialogue, créer des ponts entre deux mondes – les professionnels des TIC et les acteurs de la société civile. L’association propose un programme de Qualification des Besoins pour des associations.

 

Rbdis – Base de données des initiatives économiques et solidaires.

 

Definitions:

SEL - Un système d'échange local (ou SEL) est un système d'échange de produits ou de services construit à côté du système monétaire classique. Classé généralement dans l'économie sociale et solidaire, il s'appuie dans une large mesure sur les mêmes bases que l'économie de marché

Commentaires