Nantes'Renoue

Structure(s) qui porte(nt) l'initiative
Nantes'Renoue
Secteur
autre
Réponse à la problématique :
se loger
Date de création
01/01/1970
Adresse
27 Rue de l'Héronnière, 44000 Nantes, France
Résumé

Nantes’Renoue est une association à but non lucratif qui soutient la création de cohabitations et de lien social solidaire intergénérationnel.

Nantes’Renoue a pour missions :

de mettre en relation des personnes âgées souhaitant partager leur logement et des étudiants, jeunes travailleurs et demandeurs d’emplois ayant des difficultés pour trouver un hébergement.

d’organiser des événements associatifs rassemblant les personnes âgées hébergeuses, les hébergés ainsi que les bénévoles de l’association, dans le but de créer du lien social et solidaire entre eux.

 

OBJECTIFS

L’association, en s’occupant de rapprocher seniors et jeunes souhaite :

Prévenir l’isolement des seniors en agrémentant leur quotidien.

Augmenter la sécurité des seniors pour leur maintien à domicile.

Développer le lien social entre les générations (au sein des cohabitations et lors des événements associatifs)

Faciliter l‘accès au logement pour les jeunes, les demandeurs d’emploi, les étudiants.

Offrir une alternative nouvelle et solidaire à la pénurie de logements.

Participer au développement durable en optimisant l’occupation de grands logements

Description de l'initiative

Votre structure et votre projet 

 

1. Votre initiative répond à quel besoin social ? Décrivez en deux lignes

L’isolement des personnes âgées, la problématique de maintien au domicile des personnes âgées, l’accès au logement des jeunes et la création de liens intergénérationnels.   

 

2. Votre entreprise s'est-elle engagée dans des objectifs de lucrativité limitée afin de réinvestir dans le projet ?

Oui, cotisation très basse par rapport aux services rendus. C’est pour cela que l’on a besoin d’aides publiques.  

 

3. Quel est le modèle économique ?

Nous sommes une association constituée de 80 adhérents, d’étudiants et de personnes âgées (en moyenne de 75 ans).

Association : frais de dossier + cotisation annuelle pour les adhérents (hébergeurs et hébergés), qui permet de financer la moitié des charges fonctionnelles, nos charges s’élevant à 50 mille euros au total. Le reste de nos charges étant subventionnées par des acteurs publics.  

 

4. Le projet est-il viable à 3 ans ? Comment ?

Oui, il existe depuis maintenant dix ans. Nous sommes actuellement reconnus d’intérêt général ce qui nous permet le lancement de mécénats et de dons afin de limiter l’appel au pouvoir public. Cela nous permet d’avoir des nouvelles sources de financement et donc d’atteindre un modèle équilibré.  

 

Impact sur le développement économique du territoire

 

5. Combien de création d'emplois ou de valeur ajoutée ce projet va-t-il apporter à 3 ans ?

 Qu’un poste salarié pour le moment, et nous faisons appel à un volontaire en service civique depuis un an maintenant, cela va être reconduit durant les années à venir.

La valeur ajoutée de ce projet est le lien intergénérationnel, nous gardons contact avec les adhérents même s’ils ne sont plus hébergés et des liens persistent ensuite entre les hébergeurs et les hébergés.

Il ne s’agit pas que d’hébergements, il y a aussi une réelle vie associative au sein de Nantes’Renoue (rencontres, événements…). 

 

Implication des acteurs concernés dans la construction du projet

 

6. Comment avez-vous impliqué les acteurs concernés dans l'élaboration du projet, à savoir (Bénéficiaires, acteurs publics et acteurs privés) ?

Au niveau des Bénéficiaires il y a des relais d’information auprès des institutions (par exemple les CLIC) :

-           Le public jeune : par notre communication sur internet, les réseaux sociaux, viennent assez facilement vers nous.  

-          Le public sénior : presse locale, portes ouvertes, rencontres, services municipaux…

Les acteurs publics par la volonté qu’a Nantes’Renoue à créer un lien intergénérationnel. 

 

Diriez-vous que « Nantes'Renoue » est une idée qui marche ?

 

7. Si oui, sur quels indicateurs appuyez-vous votre point de vue ?

                  Résultat d’activité par rapport aux objectifs
                  Résultats d’exploitation
                  Notoriété et e-réputation

Oui, c’est une idée qui marche.

De par notre notoriété. Nous organisons de nombreux événements qui participent à la  vie associative. Il y a une reconnaissance de notre association.

Le nombre d’adhérents est resté stable mais nous sommes aujourd’hui très sélectifs au niveau des adhérents contrairement à nos débuts. Nous sommes plus professionnel et plus sur le qualitatif que le quantitatif. Par exemple nous n’acceptons pas les hébergeurs qui perçoivent un hébergé comme « une aide médicale ».   

Notre nouveau statut : reconnu d’intérêt général. 

 

Financement

 

8. Comment avez-vous financé votre projet ?

                  Autofinancement, Emprunts,
                  Augmentation de capital
                  Dons, crowdfunding
                  Aides collectivités publiques

Subvention des caisses de retraite, des aides de la région et département avec l’emploi tremplin.   

 

9. Etait-ce suffisant ?

Oui, cela a été un bon coup de pouce dans le développement de l’association.  

 

Culture de l’innovation

 

10. Comment est née l’innovation ?

                  Idée collective
                  Idée individuelle

J’ai pris connaissance d’un projet similaire à Paris en 2004. J’étais en reconversion professionnelle physico-Gérontologie ce qui m’a permis d’avoir une connaissance du public sénior et handicapé. J’ai ensuite mis en place tous les moyens nécessaires pour créer cette initiative sur Nantes, en commençant par une étude de faisabilité sur Nantes Métropole et en recherchant des partenaires. Etant en stage en relation avec ce public, j’ai pu me créer des contacts et un an plus tard l’association Nantes’Renoue était lancée.   

 

11. Avez-vous eu besoin de nouvelles compétences pour la mettre en place ?

Si oui, lesquelles ?

Oui, j’ai réalisé des formations avant le lancement de l’association. J’ai réalisé un congé formation avec le fond GCIF.  

 

12. Avez-vous engagé des formations auprès des salariés ?

Si oui, lesquelles ?

Pas vraiment. Etant seul jusque-là, je n’ai pas eu le temps. Ma première formation s’est déroulée il y a un mois et elle portait sur l’accueil  des services civiques dans une structure.  

 

13. Quelles pratiques de management ont favorisé l’innovation ?

Les pratiques de management qui ont favorisé l’innovation sont la proximité, une approche familiale, il n’y a pas de rapport de subordination au sein de l’association.

Nous sommes à échelle humaine et maintenons un esprit convivial, ce sont les Ressources humaines qui priment.  

 

14. Comment ont-elles été mises en place ?

Avec l’expérience. Au début, il y avait quelques querelles entre certains bénévoles, il a fallu poser les choses, bien répartir les tâches de chacun en fonction de leurs compétences. Le but étant que chacun trouve sa place. Nous organisons également de nombreuses rencontres (événements et réunions de travail avec le CA par exemple). Il y a une fibre humaine au sein des adhérents un rapport de confiance.  

 

Pratiques de gestion

 

15. Diriez-vous que « Nantes'Renoue » dispose d’une gestion adaptée ?

Si oui laquelle ?

Oui, maintenant depuis deux ans. On utilise « le chèque emploi associatif » ce qui nous procure un gain de temps appréciable.  

 

16. Sur quels outils clés s’appuie la gestion de « Nantes'Renoue  » ?

Nos outils s’appuient principalement sur des moyens humains.

Nous avons comme trésorière une comptable qui connait les outils, et notre bureau est composé d’une équipe de professionnels.

Nous avons également des outils de gestion des adhérents. 

 

17. Disposez-vous d’une comptabilité analytique ?

Non. 

 

18. Quelle est la part (% des charges de fonctionnement et des investissements) investie dans la R&D ?

Pas spécialement de R&D dans notre milieu.   

 

Et demain

 

19. Pensez-vous avoir tous les moyens pour que votre innovation change d’échelle ?

Oui, on prend le pied mais ce n’est pas exponentiel. Nous avons des bons moyens humains (une équipe soudée) et financiers pour contribuer à un essor dans les années à venir.   

 

Si non, quels sont vos besoins ?

Notre besoin est de trouver un local à moindre coût afin de réduire nos charges de fonctionnement et de maintenir notre politique de logement à petit prix. 

Nom d'utilisateur du créateur de cette fiche
Dams