Les visiteurs du soir

Structure(s) qui porte(nt) l'initiative
Association Les Visiteurs du Soir
Secteur
santé
Réponse à la problématique :
aider / soigner
Date de création
08/12/2015
Adresse
15 Rue Proudhon, 85000 La Roche-sur-Yon, France
Résumé

https://www.youtube.com/watch?list=PLB33AD0D858AA5B70&t=12&v=1Byt7Sd1pCY

 Service itinérant de nuit d’aide à domicile (20:00 à 1:00 du matin) : aider à leur domicile les personnes en situation de maladie, de handicap ou de perte d’autonomie et accomplir les gestes qui leur permettent de rester chez elles, comme elles le souhaitent. Au quotidien, l’aide à domicile de nuit améliore la vie des personnes vulnérables et contribue au soutien des personnes à domicile. 

Un service « tout simple mais essentiel » a rappelé le président de la Fondation de France lors de la remise du grand prix national de la Fondation de France en 2010. Si l’aide à domicile de nuit est en effet une proposition de service d’une utilité sociale incontestable et attendue par les usagers (préconisation de l’Observatoire régional de la Santé au regard notamment du vieillissement de la population), c’est avant tout, la coopération à l’origine même du projet qui a été primée par la Fondation puisque les Visiteurs du Soir ont remporté la palme dans la catégorie « S’unir pour Agir ».

Six ans après sa création, Les Visiteurs du Soir sont-ils restés un projet collectif ? Quelles formes a pris la coopération ? Les perspectives de développement se sont-elles réalisées ? Micheline Labrousse, présidente de l’association et Anthony Merrouche, responsable de service, ont répondu aux questions de Social Planet.

Description de l'initiative

Votre structure et votre projet 

 

1. Votre initiative répond à quel besoin social ? Décrivez en deux lignes

Besoin d’aide des personnes vulnérables dans les actes quotidiens au moment du coucher : se déshabiller, se coucher, changer de position, fermer les volets…

 

 

2. Votre entreprise s'est-elle engagée dans des objectifs de lucrativité limitée afin de réinvestir dans le projet ?

Les Visiteurs du Soir est une association loi 1901 à but non lucratif

 

3. Quel est le modèle économique ?

Le modèle économique repose à 80% sur les abonnements et la vente de prestations (subordonnée à un abonnement préalable); tarif de cotisation : 60 euros la première année puis 50 euros par an les années suivantes. Tarif des prestations -inchangé depuis la création de l’association- : 14 euros par intervention de 20 minutes (effectives au domicile de l’usager) du lundi au samedi ; 17,50 euros par intervention de 20 minutes les dimanches et jours fériés. Durée moyenne d’intervention : 20 minutes ; les subventions accordées par les collectivités représentent 20% du budget.

 

4. Le projet est-il viable à 3 ans ? Comment ?

Ce projet a été mis en oeuvre en 2009, il s'agit donc d'un projet confirmé

 

 

Impact sur le développement économique du territoire

 

5. Combien de création d'emplois ou de valeur ajoutée ce projet va-t-il apporter à 3 ans ?

5 emplois à temps partiels sont aujourd’hui nécessaires à la réalisation de la mission : 1 responsable de service (0,33 ETP) détaché par l’une des structures fondatrices du service  (ADMR 85), 4 intervenants à domicile en CDI (65 heures de travail en moyenne par mois pour chaque intervenant). Les intervenant(e)s à domicile ont un profil aide-soignant en milieu hospitalier, ont l’expérience du travail de nuit et ont fait le choix de rejoindre le service à temps partiel. Moyenne d’âge du service : 32 ans

 

Implication des acteurs concernés dans la construction du projet

 

6. Comment avez-vous impliqué les acteurs concernés dans l'élaboration du projet, à savoir (Bénéficiaires, acteurs publics et acteurs privés) ?

C’est le point fort du projet : l’association des Visiteurs du Soir trouve son origine dans la coordination gérontologique du Pays Yonnais. Depuis plus de 25 ans les acteurs sanitaires et sociaux ont pris l’habitude de travailler ensemble. C’est donc naturellement que les nouveaux besoins de la population sont identifiés dans le cadre de l’Observatoire Gérontologique et de l’Instance Locale de Gérontologie qui rassemblent tous ces acteurs locaux. Une fois le besoin en aide ponctuelle de nuit identifié auprès des usagers des services de jour et des professionnels, la création du Service des Visiteurs du soir est envisagée sur la base d’une association portée par 5 acteurs distincts : -3 services d’aide à domicile (ADAP, ADMR, ADT 85 et 44) -1 service de soins et d’hébergement temporaire le SADAPA -le CCAS de la Roche-sur-Yon chaque structure a fourni 3 administrateurs pour le conseil d’administration

Le service a été agréé en 2008 et a démarré en 2009 après avoir reçu les soutiens de la Communauté de Communes, du Conseil Général, de la CRAM, de la MSA, de la Fondation de France

Le service intervient principalement sur les 15 communes du territoire de La Roche Agglomération(source : Fondation de France)

 

Aujourd’hui, le collectif à l’origine du projet (5 structures précitées) reste inchangé ainsi que la représentation de chacun au sein du conseil d’administration. Les trois services d’aide à domicile, bien qu’en concurrence dans le domaine de l’aide à domicile de jour, sont restés soudés et mobilisés autour du service de nuit générant ainsi de fait une mutualisation de moyens pour un service complémentaire aux usagers. Le service des Visiteurs du Soir a bénéficié pendant les 6 premières années de son existence de l’appui logistique des partenaires en présence : hébergement fourni par le SADAPA, secrétariat assuré par le CCAS, comptabilité opérée par l’ADMR, progiciel fourni par l’ADT44/85. Aujourd’hui, contraint par la baisse des subventions, le service révise son organisation :

-Le temps de travail du responsable de service (détaché par l’ADMR) est passé d’un mi-temps à un tiers temps avec une fonction recentrée sur le service aux usagers -Une convention cadre avec l’ADMR est en cours d’élaboration qui prévoit la prise en charge des fonctions supports (paie, comptabilité, facturation et communication) moyennant un pourcentage des prestations vendues.

 

Diriez-vous que «Les Visiteurs du Soir » est une idée qui marche ?

 

7. Si oui, sur quels indicateurs appuyez-vous votre point de vue ?

                  Résultat d’activité par rapport aux objectifs
                  Résultats d’exploitation
                  Notoriété et e-réputation

« C’est une idée qui marche dans la mesure où elle répond à un besoin désormais avéré ; néanmoins pas aussi fort qu’on avait pu l’imaginer au départ » indique Micheline Labrousse, présidente de l’association.

Indicateurs d’activité

La réalité est que, depuis six ans, la file active des usagers est restée quasi inchangée depuis le départ, aux environs de 30 usagers qui génèrent entre 15 et 18 interventions chaque soir nécessitant la mise en place de deux tournées d’intervention.

Les associations fondatrices constituent la source des contacts. « Le taux de contractualisation est de 80% car le besoin est très identifié ; nous constituons dès lors la solution de secours indispensable » indique Antony Merrouche. « nous avons plus de difficulté à convaincre lorsqu’il s’agit de prévention ».

Plusieurs explications sont avancées : dans un contexte de crise économique, les dépenses sont freinées et la solidarité intra familiale est plus forte au détriment de l’aide extérieure ; on constate aussi que les personnes âgées ont une grande difficulté à accepter l’idée d’être aidées par une personne extérieure et prennent la décision en dernier recours ; La communication du service souffre du manque de moyens. Pour sa communication, le service utilise les outils mis en forme en 2009 par la chargée de développement dont le poste en CDD (9 mois) avait été financé par les fonds européens.

Financement 

 8. Comment avez-vous financé votre projet ?

                  Autofinancement, Emprunts,
                  Augmentation de capital
                  Dons, crowdfunding
                  Aides collectivités publiques

Lors de son démarrage, le projet a bénéficié de subventions des collectivités -Région, département, communauté de communes et de la Fondation de France (25 000 euros au total) et de fonds européens (25 000 Euros).

9. Etait-ce suffisant ? 

 

Culture de l’innovation

 

10. Comment est née l’innovation ?

                  Idée collective
                  Idée individuelle

Idée collective (cf point 4) sur la base d’observations liées à la population du territoire (ex : la population des personnes de plus de 60 ans devrait doubler en Pays de la Loire d’ici 2030 pour atteindre 95 000 personnes)

11. Avez-vous eu besoin de nouvelles compétences pour la mettre en place ? 

Si oui, lesquelles ?

Les compétences des Visiteurs du Soir sont celles d’aide-soignant de nuit en milieu hospitalier (utilisation d’aide techniques : verticalisateur, lève personne…) ; travailler la nuit auprès de personnes fragiles est un projet professionnel en soi. Ce type d’intervention requiert un engagement sans faille et une qualité dans la relation toute particulière. L’équipe des Visiteurs du Soir est recrutée avec un soin particulier sur la base de l’expérience et de la motivation. Le service observe une très grande satisfaction des usagers.

 

12. Avez-vous engagé des formations auprès des salariés ?

Si oui, lesquelles ?

Les formations de type « prévention des risques » et « gestes et postures » sont réalisées dans le cadre des plans de formation des structures partenaires.

Par ailleurs les Visiteurs du Soir bénéficient dans le cadre des réunions d’équipe (2 heures chaque mois) de l’intervention de l’infirmière de secteur sur des thématiques professionnelles en partenariat avec le Sadapa. 

 

13. Quelles pratiques de management ont favorisé l’innovation ?

Développement de projet en mode collectif 

 

14. Comment ont-elles été mises en place ?

Mutualisation de moyens visant la création d’un service complémentaire

 

Pratiques de gestion

 15. Diriez-vous que « Les Visiteurs du Soir  » disposent d’une gestion adaptée ?

Si oui laquelle ?

Oui, gestion rodée sur le modèle de la gestion des services de jour. le métier est celui de l’intervention à domicile

 

16. Sur quels outils clés s’appuie la gestion des  Visiteurs du Soir ?

?l

 

17. Disposez-vous d’une comptabilité analytique ?

?

 

18. Quelle est la part (% des charges de fonctionnement et des investissements) investie dans la R&D ?

 ?

 

Et demain

 19. Pensez-vous avoir tous les moyens pour que votre innovation change d’échelle ?

Les Visiteurs du Soir interviennent en zone rurale, une dispersion géographique coûteuse en temps d’intervention du fait des déplacements. Le développement du service est corrélé à la densité du territoire mais n’est-il pas aussi corrélé à une sociologie urbaine (solidarité intra familiale faible) plutôt que rurale ?

 

Si non, quels sont vos besoins ?

« Nous avons besoin du soutien et de la reconnaissance des collectivités locales; nous réalisons un travail de qualité qui apporte beaucoup aux usagers et à leurs familles, nous assurons notre mission en tous lieux jusque dans les zones rurales les plus reculées. Nous participons ainsi à l’égalité de traitement entre les territoires ». Micheline Labrousse, Présidente des Visiteurs du Soir

« La consolidation de notre activité passe par une communication amplifiée sur la commune de la Roche, notre cœur de cible me semble t-il ». Anthony Merrouche, responsable du service « Les Visiteurs du Soir ».

 

  1. Considérez-vous « Les Visiteurs du Soir » comme une idée duplicable ?

Si oui à quelles conditions ?

L’activité des Visiteurs du Soir n’est pas une idée neuve en soi. Ce type de service existait avant Les Visiteurs du Soir, sur d’autres territoires ; A Châtellerault par exemple, porté par le CCAS.

En revanche et sans aucun doute ce qui a fait date c’est la capacité qu’ont eu les acteurs locaux impliqués dans le schéma gérontologique à mettre en forme un service attendu par les usagers et les professionnels avec le souci de prendre soin et de pouvoir maintenir à domicile les personnes les plus fragiles. Et ce, en jouant la carte de la mutualisation du développement de services (R&D) et non celle de la concurrence…

  1. Considérez-vous la structure comme une structure reproductible ?

Si oui, suivant quel modèle ?

Oui complètement reproductible dès lors que les acteurs en présence s’inscrivent dans une logique de coopération et d’optimisation de moyens au bénéfice de l’usager.

Êtes-vous partant pour essaimer ?

Très ancrés dans leur territoire, les Visiteurs du soir n’ont pas vocation à essaimer. Mais ils partagent volontiers leur expérience, leurs méthodes et leurs résultats.

Nom d'utilisateur du créateur de cette fiche
Corinne