L’ESS s’engage pour la transition énergétique citoyenne

ESS

C’est dans les locaux d’Enercoop, le seul fournisseur d’électricité 100 % verte et coopérative, que les acteurs de l’ESS ont présenté leur engagement durable pour une transition énergétique citoyenne.

Une démarche animée par le Labo de l’ESS, le think tank du secteur qui vient de publier dans son dernier rapport 8 propositions pour développer ce modèle basé sur la participation des citoyens, exposées par Hugues Sibille, son président.

 

1/ ESS FRANCE S’ENGAGE POUR L’ENSEMBLE DU SECTEUR
Par la voix de son délégué général, Emmanuel Verny, la Chambre française de l’ESS, instance représentative de l’ensemble du secteur, a ainsi annoncé sa volonté de l’engager dans une campagne nationale de longue durée : « L’ESS, pionnière de la transition énergétique citoyenne ». Elle a également formulé l’objectif de porter à 15 % en 2030 la part des citoyens dans la production d’électricité renouvelable (contre 1 % aujourd’hui).

2/ SEPT GRANDES ENTREPRISES DE L’ESS S’ENGAGENT ET MONTRENT L’EXEMPLE
CASDEN, Chorum, Coop de France, Crédit Coopéraif, Groupe UP, MAIF et MGEN : ce sont au total plus de 50 engagements qui ont été rendus publics.

Trois niveaux d’engagement : renforcer la mise en place de la transition énergétique dans leur organisation, mobiliser la finance, inciter leurs adhérents sociétaires et salariés à en devenir acteur.

3/ LA MOBILISATION DES PETITES ET MOYENNES ASSOCATIONS ET COOPERATIVES
Caroline Naett, déléguée générale de CoopFR et Frédérique Pfrunder, déléguée générale du Mouvement associatif, ont quant à elles donné les premiers résultats de la campagne « 1000 structures de l’ESS s’engagent ». 47 % des premières structures signataires se sont par exemple engagées à élaborer un plan de réduction de leur consommation d’énergie.

Toutes les informations dans le dossier

Commentaires